Muslim Tents

  > > Non-Arabic Forum

 
  #1  
01-08-2006, 07:46 AM
 
: May 2003
: - TUNISIA
: 2,158
Thumbs up Vive la rsistance libanaise et palestinienne


































  #2  
01-08-2006, 08:09 AM
 
: May 2003
: - TUNISIA
: 2,158
Thumbs up

Dr. Musil Shihadeh



Nisrallah shatters the Israeli Myth




The invincible Israeli army, that could never be defeated, has received its greatest set back since the creation of Israel in 1948. The terminology of a picnic used in any Israeli incursions in the past, no longer exists. Courage, determination and a strong belief in justice has prevailed over the power of one of the most sophisticated armies in the world. A political group, not even a government, or its army, and with very modest weapons and trained militia has shattered the Israeli myth of invincibility. Regardless of the future developments, the Arab man of the street from the Arab Gulf to the Atlantic Ocean has realized that dedicated and determined people, who believe in a just cause, can overcome any militarily superior oppressor. The insane indiscriminate Israeli bombing of the entire infrastructure of Lebanon is a sure proof that the Israeli army, which failed miserably to face Hizbullah on the ground, did everything else to cover its devastating fiasco; by killing hundreds of Lebanese noncombatant innocent civilians. It does not take courage to shoot indiscriminately innocent civilians while protected inside a tank or an F16, but it takes a lot of bravery to face these weapons
by daring men facing these killing machines
.

Can we imagine the scenario if one Arab government that has billions of dollars of sophisticated weaponry, stored in its arsenal, joined the fight? What was the purpose of purchasing these weapons in the first place, if not to be used against an enemy? Are these weapons to be used only to suppress its own people if they dare to raise their heads? Blinded, intoxicated and disillusioned with false self confidence in its own strength, Israel received its greatest shock ever. They have tried several times to march toward south Lebanon, only to retreat sheepishly, carrying their dead, after receiving very stiff resistance from few determined men who belief very strongly in their cause. Hizbullah actions are not exactly welcomed by most Arab regimes, because, in the long run, he represents the public sentiments that might threaten their existence. Many official Lebanese voices blamed Nisrallah for dragging Lebanon into this devastating war illegally and without the approval of the government. Such position lacks realistic credibility when we realize that exposing his plan of snatching Israel captives to any source will jeopardize and expose his plan to the enemy. As far as conforming to legality, be it local or international, it would be nave to expect any party to use legal means with an enemy who has been famous for violating every international legality that existed in the books. Israel has violated all UN resolutions that pertain to Palestine or Lebanon . It has violated the well known the 49th. Geneva Convention, as well as the UN human rights 1969 covenant. Actually the flagrant violation of these principles is witnessed in this last incursion when the occupying power, who according to the Geneva Convention should protect the civilian under their incursion, was killing the very innocent people they should have protected. With Israel s declared intention of targeting Hizbullah notwithstanding, most victims are innocent civilians, who have nothing to do with Mr. Nisrallah and some even oppose this group for ideological differences, including a large sector of the Christian community in Lebanon . Yet these civilians were not spared by the Israeli killing machine, because Israel target has been to kill as many civilians as possible in order to create a pressure on Hizbullah. Such criminal plan has been shown to be so nave, if not utterly stupid, since the public when confronted with cruel occupation supports resistance regardless of their religious affiliations, as the case has been in Lebanon . The victory belongs to the Arab masses and not to their leaders, who were forced later to revise their public declaration in order to survive the Nisrallah Tsumani!

  #3  
02-08-2006, 06:53 AM
 
: May 2003
: - TUNISIA
: 2,158
Thumbs up Vive la rsistance libanaise et palestinienne

Dmystifier Les Ides Reues De La Propagande Isralienne



L'agression de l'arme isralienne contre le Liban ne devrait tonner que les aveugles et les hypocrites. Ce n'est pas cet enime acte barbare qui attesterait de la nature vritable de cet Etat de plus en plus enivr de sa propre force.
Il va de soi qu'Isral ne pouvait se permettre une telle arrogance au mpris du droit international, s'il ne comptait pas sur la complicit de la puissance amricaine et la lchet de la vieille Europe et des rgimes arabes transforms l'occasion en chiens de garde contre leurs populations respectives. Au-del des enjeux gopolitiques et stratgiques rgionaux, cette guerre livre par une armada ultramoderne contre un petit pays prouve si besoin est la vritable nature du projet que l'Amrique et son comparse local tentent d'imposer au monde arabe et musulman.

Mais au-del du sentiment de rvolte lgitime que nous inspire cette guerre d'agression, il est temps de rduire nant les ides reues qui participent de la mme logique de guerre, psychologique et idologique, vhicules par des mdias occidentaux complices d'une entreprise d'asservissement des esprits et de contrle social maximal. Plus particulirement, quand elles sont vhicules par des intellectuels et des mdias arabes, ces ides reues deviennent carrment des freins la mobilisation des ressources sociales, politiques et militaires contre le projet colonial, raciste et expansionniste d'Isral.
Premire ide reue : en s'attaquant l'arme isralienne, le Hezbollah lui a donn un bon prtexte pour lancer son offensive contre le Liban. Pareille ide tente d'accrditer la propagande isralienne qui prtend rduire la crise un bras de fer entre Isral et le Hezbollah. Pareille allgation ne rsiste pas un instant la dure ralit des faits quand on voit quel point les infrastructures de base libanaises sont vises par les bombardements israliens, ce qui atteste que l'enjeu de cette guerre d'agression est plus large
Mais le plus grave dans cette ide reue est la tentative sournoise de dcoupler une force de rsistance minemment patriotique, malgr l'troitesse sociale et idologique de certaines de ses composantes, du contexte national libanais comme si le Liban ne pouvait tre reprsent que par les forces sociales et politiques ( l'instar des Forces Libanaises) qui acceptent de reconduire sous une nouvelle forme le mandat franais en tournant le dos son appartenance civilisationnelle et gopolitique rgionale.
Seconde ide reue : Dans sa tragdie actuelle, le Liban ne serait finalement que le thtre d'une action dont les enjeux le dpassent largement au profit d'acteurs rgionaux extrieurs : Isral d'un ct et la Syrie et l'Iran de l'autre, ces derniers manipulant leur guise le Hezbollah et plus rcemment le Hamas palestinien. Selon cette fable (trs franaise notamment), si chacun restait bien chez soi, tout rentrerait dans l'ordre. Le hic dans cette version diplomatique est que ce sont toujours les mmes acteurs qui dcident du primtre du chez soi des uns et des autres. Si on ne prend en compte que la rsolution 242, Isral est-il vraiment chez soi depuis quarante ans ? En revanche, la Syrie qui est entre au Liban l'appel des autorits souveraines de ce pays, la premire fois, en 1976, pour sauver le camp chrtien alli Isral, d'un dsastre militaire certain, est devenue subitement une force occupante ds le jour o les puissances occidentales ont cess d'avoir besoin de ses services de pompier et de gendarme local.
Quant l'Iran, il est pour le moins bizarre de constater que ceux qui lui contestent tout rle au Liban au mpris de la ralit culturelle et gopolitique de la rgion (doit-on rappeler que les chites constituent dsormais plus de la moiti de la population de ce pays?) sont ceux-l mmes qui continuent claironner le rle historique de la France dans un pays o les chrtiens francophiles ne sont plus majoritaires depuis longtemps. Bien entendu, il ne faut pas comparer l'incomparable : la prsence franaise au Liban est par dfinition civilisatrice et dmocratique, celle de la Syrie et de l'Iran naturellement obscurantiste et totalitaire. Quand les manuels diplomatiques laissent la place des contes pour enfants

Ce prjug abondamment vhicul s'appuie sur un certain nombre de prsupposs qui sont loin d'tre dmontrs. Premier prsuppos d'ordre thorique qui n'a de logique que son apparence : Un rgime autoritaire ne peut que poursuivre une politique extrieure injuste, un rgime dmocratique ne peut que poursuivre une politique extrieure juste. Cette thse laquelle sacrifient malheureusement de nombreux intellectuels arabes et musulmans est tout simplement fausse.


( suivre )
  #4  
02-08-2006, 06:54 AM
 
: May 2003
: - TUNISIA
: 2,158
Thumbs up Vive la rsistance libanaise et palestinienne

Historiquement, depuis plus d'un sicle, c'est mme le contraire qui s'est produit. Le processus de colonisation et de guerres coloniales a t poursuivi systmatiquement par des puissances qui ont superbement alli dmocratie interne et barbarie externe. Logiquement, ce fait historique se tient.
Le systme capitaliste devient d'autant plus rapace l'extrieur de son noyau central qu'il tend se renforcer l'intrieur par l'largissement de sa base sociale et culturelle, chose qu'il ne peut raliser par ailleurs sans disposer de surprofits coloniaux que lui assure l'exploitation, faible cot, des matires premires et de la main d'oeuvre des pays du Sud.

Second prsuppos : Isral est cens se dfendre contre les agissements perfides de la Syrie et de l'Iran.
Dans la version pseudo internationaliste des sionistes de gauche, tous les protagonistes de la rgion sont renvoys dos dos. Cette dernire version est la plus dangereuse parce que derrire des apparences gnreuses, elle tente d'enlever au mouvement de libration nationale et sociale arabe et musulman les seuls appuis concrets possibles dans la rgion. Les manifestations dites pacifistes en Isral sont mobilises non pas pour faire reculer le projet sioniste mais pour dsarmer la rsistance nationale et islamique.
Mais l'essentiel de ce qui se cache derrire ce prsuppos est la nature vritable de l'Etat d'Isral et son alliance organique avec le capital international- dont on nglige souvent le caractre foncirement culturel. En vrit, Isral n'est pas un Etat comme un autre. Son caractre artificiel en fait une caserne structurelle. Qu'on en juge. Quel est l'Etat au monde qui peut mobiliser 10% de sa population sous les drapeaux en 48 heures ? Peut-on imaginer un instant la France - pays plus riche et plus puissant- mobiliser en 48 heures 5 millions de Franais ? Le dernier sondage effectu cette semaine en Isral nous apprend que 86% de la population soutient la guerre de son gouvernement contre le Liban. Pourquoi abandonner la proie pour l'ombre ? Certes, la Syrie et l'Iran ne sont pas des enfants de choeur. Ils ont des intrts gopolitiques dfendre dans la rgion et la raison d'Etat peut les amener s'loigner parfois des intrts du mouvement social mais seule une conception infantile de la lutte politique peut faire croire une convergence permanente et automatique entre les stratgies tatiques et les stratgies sociales.

Ces ides reues sont d'autant plus dangereuses qu'elles viennent alimenter un contexte idologique et politique des plus dpressifs dans les milieux arabes et musulmans y compris dans la diaspora europenne. La division ethnique et/confessionnelle dans le monde arabe et musulman est loin d'tre une vue de l'esprit et on ne saurait srieusement la rduire la seule dimension exogne. Certes, les manipulations attribues au Mossad et aux autres officines occidentales sont relles et doivent tre combattues.
Mais pour faire face efficacement ces manipulations, il faut traiter la racine le problme et assumer courageusement les dfis de l'galit citoyenne dans nos pays dans le cadre d'un projet stratgique de rnovation de la pense politique musulmane. On a vu comment le projet baathiste de modernisation autoritaire a lamentablement chou en Irak et a prpar le terrain l'agression et l'occupation amricaine en morcelant et en affaiblissant gravement le front intrieur. Cependant, la solution de rechange laquelle ont t contraintes les lites chites de ce pays ne semble pas plus apte garantir l'intgrit de la nation.

L'attitude timore de la Syrie, de l'Iran et du Hezbollah libanais face la crise irakienne a lgitimement du le mouvement de libration nationale et islamique arabe. Mais ce n'est pas une raison pour laisser aujourd'hui le Hezbollah seul dans une bataille qui concerne en fait l'ensemble de la Oumma. Les critiques lgitimes que l'on se doit d'adresser aux gouvernements syrien et iranien tant en matire de politique intrieure qu'en matire diplomatique ne doivent pas nous conduire des positions irresponsables qui font le jeu de l'ennemi isralien. Bien entendu, le mouvement social n'a pas se lier les mains avec des gouvernements prisonniers de leurs intrts troits et de leur raison d'Etat mais il ne pourra se dvelopper dans la perspective qui est la sienne que s'il s'appuie sur les contradictions- mme modestes- qui opposent certains Etats de la rgion la logique impriale amricaine et au projet expansionniste isralien.
Tout en travaillant long terme faire reculer les causes structurelles de la division des musulmans, les avant-gardes claires doivent mettre profit la crise libanaise pour dminer le terrain de la guerre civile confessionnelle en Irak et pour dpasser les frictions entre sunnites et chites qui constituent aujourd'hui le frein le plus grave la ncessaire coopration politique et militaire entre toutes les forces qui rsistent la domination imprialiste et sioniste dans la rgion.
Le peuple palestinien martyr, travers son avant-garde combattante, le Hamas, vient de montrer l'exemple. L'alliance de fait entre les deux mouvements palestinien et libanais est une preuve que la division sculaire entre le sunnisme et le chisme, que l'imprialisme cherche exploiter des fins gopolitiques videntes, peut fondre dans le feu du combat. Si cela se produisait, le martyre des victimes libanaises innocentes de la dernire agression en date de l'arme isralienne pourrait ne pas tre vain.

26-07-2006
Mohamed Tahar Bensaada
  #5  
02-08-2006, 06:56 AM
 
: May 2003
: - TUNISIA
: 2,158
Angry Vive la rsistance libanaise et palestinienne

  #6  
02-08-2006, 06:57 AM
 
: May 2003
: - TUNISIA
: 2,158
Angry Vive la rsistance libanaise et palestinienne

  #7  
02-08-2006, 06:58 AM
 
: May 2003
: - TUNISIA
: 2,158
Angry Vive la rsistance libanaise et palestinienne

  #8  
02-08-2006, 06:59 AM
 
: May 2003
: - TUNISIA
: 2,158
Angry Vive la rsistance libanaise et palestinienne

  #9  
02-08-2006, 07:00 AM
 
: May 2003
: - TUNISIA
: 2,158
Angry Vive la rsistance libanaise et palestinienne

  #10  
02-08-2006, 07:01 AM
 
: May 2003
: - TUNISIA
: 2,158
Angry Vive la rsistance libanaise et palestinienne


« | »

: 1 (0 1 )
 
:




2005
- -